Metz, le côté obscur de la force ?

Metz, capitale de la Moselle, près de 120 000 habitants, située à environ 40 minutes de Nancy.
Pour planter le décor, il règne une certaine rivalité lorraine entre ses deux villes principales Nancy et Metz.

Ce ne sont pas les premières, lorsque j’étais à Strasbourg, la rivalité entre l’Alsace et la Lorraine faisait déjà rage ! Alors lorsque j’ai quitté la capitale alsacienne pour Nancy je ne vous raconte pas le scandale. On va dire que j’y suis habituée car on ne peut pas dire que la Basse-Normandie et la Haute, soient tendres entre elles non plus !

Le débat est d’autant plus relancé avec le nouveau découpage régionale… Mais ici n’est pas le lieu pour ce grand débat politique.

Marché de Noel - Metz

Metz/Nancy rivalité régionale ?

C’était obligé, deux villes importantes dans une seule et même région qu’est la Lorraine, bataille de territoires, de spécialités, de coutumes.

Même la gare Lorraine TGV a été construite pile poil entre les deux villes comme si les deux n’avaient pas su se mettre d’accord.

Je le vois tous les jours dans mon cadre professionnel. Mes collègues messines et nancéiennes se livrent une bataille acharnée (et parfois même sanglante) sur qui a la plus belle ville, qui a les plus beaux bâtiments, la plus belle cathédrale, le plus beau sapin ! Moi en spectatrice ça me fait rire !! (J’embrasse au passage mes collègues adorées qui m’ont permise d’avoir cette idée d’article 😉 )

Marché de Noel - Metz

Je parle le Lorrain couramment

Et ne parlons même pas des expressions ! J’ai mis un certain temps à comprendre ce que « là-haut » voulait dire… Oui parce qu’en Normandie, on dit « là-bas »… ba oui… Ou le « Comment qu’c’est » lancé de bon matin (dédicace à ma voisine de bureau), le « Wui » au lieu du « Oui » (j’ai une autre collègue qui s’entraine toujours d’ailleurs pour la prononciation du « O »..), l’escargot ou le « schneck » (enfin, au féminin, cela peut avoir une autre signification apparemment…) pour le « pain au raisin », le « coin » de la pièce lorsque moi j’utilise « la quart », « les schlappes » inconnus au bataillon en ce qui me concerne… Je pourrais me rédiger un glossaire avec tout ce que j’ai d’ailleurs !!

Et puis le pire dans tout ça, c’est qu’entres Nancéiennes et Messines, elles n’ont pas les mêmes expressions ! Comment voulez-vous que je m’en sorte ?!

Bon alors, pour me faire une idée, pour pouvoir participer à ces débats hautement politiques, je suis allée à Metz (enfin avec mes collègues justement) pour me faire une opinion et quoi de mieux que les fêtes de fin d’année pour visiter la capitale mosellane.

Marché de Noel Metz

Un Noël dans l’Est

Je suis déjà sûr d’une chose, c’est qu’un Noël dans l’Est n’a rien à voir avec un Noël de l’Ouest. Ici, j’ai découvert la Saint-Nicolas, les bredeles (ou bredalas, même débat), les Maneles ( ou Manalas) et les féeriques marchés de Noël. En Normandie, on a quelques petits marchés de Noël, mais pas d’aussi magiques, pas d’aussi grands !

Après Strasbourg, Colmar, Kayserberg, Obernai, Nancy, je m’attaque à Metz ! E je peux dire que j’ai été très étonnée. Plusieurs marchés se partagent la ville, les abords de la Moselle sont illuminés, la grande roue sur la Place d’Armes au pied de la Cathédrale Saint Étienne (l’une des plus belles cathédrale de France), boucle ce tableau magique.

La cathédrale justement, qui culmine à près de 93 mètres de haut, prouesse architecturale dont la construction s’est étendue du XIIIe au XVIe siècle. Trois siècles de construction qui ont crée un mélange des genres gothiques et romans, dans une parfaite harmonie. J’ai pu visiter l’intérieur de la cathédrale; cela donne le vertige lorsqu’on lève la tête. J’ai déambulé dans la crypte qui renferme des vestiges de la construction, des maquettes représentant les plus belles cathédrales de France et, une maquette géante du « Graoully » ! Le fameux dragon mythique qui terrorisait la région pendant l’Antiquité !

La ville, en elle-même, est tout aussi magnifique que sa cathédrale et en particulier son architecture, avec un style très germanophone aux inspirations romanes. Le coeur de ville, certains des anciens bâtiments et la fameuse Avenue Foch me font penser à Strasbourg.

Ce que l’on peut retenir de ma visite à Metz c’est que la ville m’a laissé une impression de pas assez. Non, je n’ai pas eu assez de temps pour m’y balader, alors je reviendrais.

Marché de Noel - MetzMarché de Noel - MetzMarché de Noel - MetzMarché de Noel - MetzMarché de Noel - MetzMarché de Noel MetzMarché de Noel MetzMarché de Noel MetzMarché de Noel - MetzMarché de Noel MetzMarché de Noel MetzMarché de Noel MetzMarché de Noel Metz

2 Comments

  1. 1
  2. 2

Laisser un commentaire

Vote adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués par * sont requis *

Vous pouvez utiliser ce code HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous devriez aimer ça…